Les nuits indomptables (d’Hélios)


Auteur : Hicham Nazzal
Titre : Les nuits indomptables
Publié par : Plon
Publié le : 11 janvier 2018
Genre(s) : Littérature, polar
Pages : 192
Lu par : Hélios
Note : 5 étoiles sur 5

Synopsis

Un premier roman noir entre “Les nuits fauves” et “L’homme blessé”.

Dans un train, Karim, 25 ans, d’une beauté sans égal, éclate en sanglots.

Dans un autre train, le même Karim regarde le paysage défiler, l’air plus léger.

Entre ces deux trains, un séjour dans un Paris pluvieux et sombre pendant lequel il commet une série de crimes.

Aucune préméditation.

Pourtant, toutes les victimes présentent un point commun.

Ce n’est pas l’histoire d’un serial killer, c’est l’histoire d’une série de passages à l’acte. L’histoire d’une recherche inconsciente qui s’affine.

Chacun de nous a été, est, ou sera, ce tueur en puissance.

Chacun de nous, à un moment, est confronté au voyage.

Le héros de ces nuits est une figure attachante et centrale du récit, il louvoie de train en train, de gare en gare… nous mène sur les pas de Jean Genet, il pourrait se nommer Querelle.

Mais pas la même époque, voilà qui change tout. L’auteur doit apprécier Fassbinder ou Pasolini, probablement aussi les films d’Almodovar, il n’échappe pas à son temps, à sa généalogie historique, ce qui rend séduisants ses personnages.

L’anamnèse mythologique de cette fiction est embellie par de fortes images qui ont par ailleurs marquées le cinéma underground, induits nos fantasmes réciproques.

Ce polar même s’il n’y a pas enquête, est induit par notre actualité, ce qui provoque par moments de grands frissons à penser que nous pourrions croiser ce personnage fatal par sa beauté et sa dangerosité intérieure.

De toutes évidences si ne nous l’avons pas vraiment croisé, c’est que nous le connaissons, car il s’agit d’une part de nous-mêmes, ce qui permet d’exorciser un effroi culturel.

Hicham Nazzal nous offre ce triller dont il maîtrise la narration et ses dérives imaginaires. Le lecteur y prendra un fort plaisir, tout en versant quelques larmes d’attachement à la plasticité perverse du héros qui se fond dans la nuit, susciter d’autres passions…

Amazon Page auteur Sur Babelio Les Mots à la bouche

Exemplaire lu

Nous avons acheté un exemplaire de Les nuits indomptables.

Auteur

Né au début des années 70, j’ai grandi dans un petit village en Autriche. À 18 ans, j’ai migré à Vienne pour faire mon master en sciences politiques, français et espagnol. Aujourd’hui, je vis à Paris avec mon copain et travaille comme graphiste. Pendant mon temps libre, j’écris, je lis, je mitonne de bons petits plats, je prends des photos et je pars en voyage dès que je peux (en Italie, au Portugal, au Maroc, en Égypte, au Royaume-Uni et autres). Mes goûts littéraires sont éclectiques, allant de romans fantastiques et polars en passant par des romances gay jusqu’aux romans dystopiques. Mais je ne dirai pas non à un recueil de poésie ou un bon livre sur l’histoire non plus. Je suis plutôt le genre à porter un sweatshirt à capuche, une paire de jeans et des baskets qu’un costume et une cravate. À ce jour, j’ai publié plusieurs collections de nouvelles et de poèmes en anglais. Mon premier roman policier « Le cercueil farci », dans lequel je présente Damien Drechsler et le fringant étudiant Nikos, est paru en décembre 2018. Les versions anglaise et allemande sont également disponibles. Actuellement, je travaille sur la suite des aventures de Damien Drechsler. Sous mon pseudonymé "ParisDude", j’écris des critiques littéraires sur ce site, mais également en anglais sur le site "Rainbow Book Reviews". Plus d'informations sur mon site http://www.dietermoitzi.com

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :