Les dragons de la destinée (de ParisDude)

Auteur : T.J. Klune
Titre : Les dragons de la destinée : Les contes de Verania, tome 2
Publié par : MxM Bookmark
Publié le : 14 août 2019
Genre(s) : Fantasy
Pages : 594
Lu par : ParisDude
Sensualité : 3 flammes sur 5
Note : 5 étoiles sur 5

Synopsis

Il était une fois Sam l’Indomptable, l’apprenti sorcier, qui a eu la fin heureuse dont il rêvait, auprès du chevalier commandant Ryan Foxheart, sa pierre angulaire. Une année s’est écoulée, et bien que Sam ait été capturé cinq ou six fois, les choses vont plutôt bien. Ses parents sont heureux ; Gary et Tiggy sont toujours aussi sarcastiques ; Randall est toujours vivant bien qu’il soit plus vieux que les dieux ; le roi règne d’une main de velours ; Kevin le dragon est toujours aussi dégoûtant ; Morgan soupire encore beaucoup ; Ryan est plus fringant et immaculé que jamais, et Sam est à deux doigts de convaincre le prince Justin qu’ils sont les meilleurs amis du monde.

La vie est belle.

Jusqu’à ce qu’elle ne le soit plus… quand Vadoma, cheffe du clan tsigane et grand-mère de Sam, arrive dans la Cité de Lockes porteuse d’une terrible prophétie qui lui vient des étoiles : un homme de l’ombre va détruire le monde si Sam n’accepte pas son destin et ne rassemble pas les cinq dragons de Verania à ses côtés.

Et elle a amené son bras droit avec elle, un certain Ruv.

Ruv, qui d’après Vadoma, est la vraie pierre angulaire de Sam.

Oh, Sam, Sam, Sam… Nous voilà embarqués dans la suite de tes aventures au royaume fictif de Verania. Autour de toi, toujours fidèles au poste, tes meilleurs amis, Tiggy, le semi-géant un peu simplet mais jamais si bête que l’on ne l’imagine, et Gary, la licorne sans corne, sarcastique à en faire pleure (de rire) plus d’un, et Kevin, le dragon au grand cœur et à l’appétit sexuel encore plus grand, et Morgan, le sorcier du roi avec ses sempiternels secrets. Mais il y a maintenant un nouveau venu dans ton cercle (euh, sans jeu de mot… quoique…) : le beau chevalier Ryan, dont nous savons désormais qu’il est non seulement l’objet de tes rêves les plus sexuellement obsédés, mais aussi ton compagnon de route, l’amour de ta vie. Et, accessoirement, la pierre angulaire de ta magie, l’homme qui t’aidera à maîtriser tes aptitudes magiques et à devenir le sorcier le plus puissant jamais vu.

Mais. Tu portes un lourd secret en toi. N’as-tu pas, un jour de détresse, secrètement ramené un oiseau mort à la vie – signe d’une appétence possible pour la magie obscure ? Et quid de cette prophétie que l’on te révélera rapidement dans ce deuxième tome, à ton grand désarroi, et dont tu es le personnage central ? Et comment gérer cette grand-mère Vadoma, cheftaine des gitans qui peuplent le grand désert ; une femme dont tu n’as jamais vraiment ressenti le manque mais qui, un beau jour, apparaît à la cour pour avertir tout le monde d’un danger sans pareil qu’elle a vu dans les étoiles ? Et quoi penser, quoi faire de ce Ruv, son « gardien », qu’elle te présente comme… ta véritable pierre angulaire ? Certes, il ne te fait pas vibrer autant que ton Ryan adoré, mais il fait réagir ta magie (et, vu les descriptions, il ne doit pas être trop mal de sa personne, non plus). Et cette satanée prophétie, donc, que tu fais semblant vouloir ignorer mais qui te prédit clairement que ton trésor le plus précieux, ton Ryan, risque de mourir un jour et te laisser seul, toi qui vivras pluricentenaire à cause de ta magie…

Donc, tu pars avec toute ta clique, Gary, Kevin, Tiggy et Ryan. Tu rejoins le désert pour y trouver le deuxième des cinq dragons – apparemment, il te faudra rassembler les cinq pour pouvoir vaincre le mal, incarné par le frère de Morgan, banni au royaume des ombres bien avant ta naissance mais qui est revenu pour se venger et pour dominer le monde. Quête dangereuse – une de plus, mais qui te montrera encore plein de vérités sur toi-même et sur le monde qu’il faut sauver.

Les choses s’affinent, deviennent plus claires. Un peu à la Lord Voldemort, ce deuxième tome nous révèle un Ultra-Vilain, pas encore complètement reformé, pas encore totalement au faîte de son pouvoir, mais déjà suffisamment menaçant. Les autres ingrédients d’une bonne saga « fantasy » ne manquent pas, non plus : la Quête, les choses non dites qui promettent d’innombrables quiproquos pour la suite, la peur de voir mourir l’être aimé, les subterfuges pour y parer, une prophétie sombre, une nouvelle rencontre (le deuxième dragon – à mourir de rire ! et je n’en dis pas plus), du danger, du rire, des petites larmes…

Oui, ce deuxième tome tient la promesse faite dans le premier. On pense encore que ça va être du grand n’importe quoi (Sam et les mots qui sortent de sa bouche, pêle-mêle, et ce tout le temps, n’y sont pas pour rien), mais l’intrigue s’étoffe et, à la grande surprise générale, elle tient la route. Plus que ça – elle nous tient en haleine, elle nous fait frissonner, elle nous fait, encore et toujours, rire, rire, rire, rire, rire… mais il y a plein de moments de tendresse, aussi, tout comme des petites scènes bien chaudes (avis à ceux qui aiment !). Et on n’a qu’une hâte : que le troisième tome soit traduit et publié. Ayant lu toute la série en VO, je peux vous dire que… euh, vous verrez quand on parlera de la suite, c’est-à-dire les tomes 3 et 4. En tout cas, ce livre-ci – chaudement recommandé. Petit secret, entre nous : j’ai a-do-ré toute la série, mais chut ! Ne le répétez pas !

Amazon Page auteur Sur Babelio Livraddict

Exemplaire lu

Toute la série Les contes de Verania en français

Toute la série Les contes de Verania en VO

Auteur

Né au début des années 70, j’ai grandi dans un petit village en Autriche. À 18 ans, j’ai migré à Vienne pour faire mon master en sciences politiques, français et espagnol. Aujourd’hui, je vis à Paris avec mon copain et travaille comme graphiste. Pendant mon temps libre, j’écris, je lis, je mitonne de bons petits plats, je prends des photos et je pars en voyage dès que je peux (en Italie, au Portugal, au Maroc, en Égypte, au Royaume-Uni et autres). Mes goûts littéraires sont éclectiques, allant de romans fantastiques et polars en passant par des romances gay jusqu’aux romans dystopiques. Mais je ne dirai pas non à un recueil de poésie ou un bon livre sur l’histoire non plus. Je suis plutôt le genre à porter un sweatshirt à capuche, une paire de jeans et des baskets qu’un costume et une cravate. À ce jour, j’ai publié plusieurs collections de nouvelles et de poèmes en anglais. Mon premier roman policier « Le cercueil farci », dans lequel je présente Damien Drechsler et le fringant étudiant Nikos, est paru en décembre 2018. Les versions anglaise et allemande sont également disponibles. Actuellement, je travaille sur la suite des aventures de Damien Drechsler. Sous mon pseudonymé "ParisDude", j’écris des critiques littéraires sur ce site, mais également en anglais sur le site "Gay Book Reviews". Plus d'informations sur mon site http://www.dietermoitzi.com

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :