Tatouages et macarons (de Nano)

Synopsis

Nathaël a réalisé ses rêves en ouvrant Vieux Livres & Gourmandises, un salon de thé-librairie, tout en élevant seul son fils.

Chris a renoncé aux siens depuis longtemps. À vrai dire, à quarante ans, divorcé, il ne sait plus où il en est. Sa rencontre avec le pâtissier aux Converse rouges le confronte à ses échecs, à ses peurs, mais ravive aussi ses vieux rêves enfouis. Et si la vie lui offrait encore une chance de les réaliser ?

Notre avis

J’ai rarement eu autant de difficultés à déterminer quel degré d’appréciation donner à une de mes lectures ! Je m’explique : le début, vraiment très prometteur, nous faisait faire connaissance de deux héros possédant tous les ingrédients pour me charmer. Nathaël, timide et fantasque à la fois, avec un look coloré éblouissant et une retenue touchante. Je l’ai adoré ! Et Chris, le beau gosse par excellence, look bad boy affichant cheveux longs, barbe, cuir et tatouages, mais avec une sensibilité d’artiste à fleur de peau émouvante. Bref à priori, il avait tout pour me plaire également, et ce fut vraiment le cas dans les premiers chapitres…

Le problème est que, passés les premiers moments de la rencontre et de la découverte entre les deux hommes, Chris a commencé à m’agacer, et cela a passablement gâché ma lecture. J’ai trouvé ses tergiversations et ses volte-face pénibles et les pardons faciles accordés par Nathaël tout autant. D’autant plus que ces fuites sont assez immatures pour un homme de son âge (je sais bien que les hommes ne sont que de grands enfants, mais quand même !) Résultat : des sensations dépréciées par ce désamour, là où certains lecteurs seront peut-être moins regardants, et cela me laisse un goût mitigé en bouche. Ce qui est idiot car, mis à part le caractère de Chris, l’histoire était vraiment enthousiasmante !

Car évidemment, ce n’est qu’un ressenti personnel et cela n’enlève rien au talent indéniable de l’auteur, que je découvrais. J’ai trouvé sa plume très agréable, et celle-ci m’a enchantée de bien d’autres façons. Les relations et interactions avec les personnages secondaires sont vraiment intéressantes et fouillées de manière très approfondies, ce qui rend le récit passionnant. J’ai adoré Charlie, le cousin transgenre, j’ai adoré la relation fusionnelle père-fils (contrairement à Nathaël, j’ai réussi à cesser d’appeler mon fils « mon poussin » quand il a commencé à faire 30 cm de plus que moi ! C’est vrai que ça aide !), et j’ai adoré ce délicieux groupe d’amis, leur amour les uns pour les autres et leurs relations hautes en couleur. Enfin, j’ai adoré le café Vieux Livres et Gourmandises, cet endroit chaleureux, à l’image de son propriétaire, et lieu de départ de cette belle histoire d’amour.

Et comme l’auteur, la maligne, nous donne un avant-goût de l’histoire de Charlie, qui a l’air de traîner un certain nombre de casseroles (une batterie de cuisine à ce niveau-là !), il va sans dire que nul n’est capable de résister à cette suite sans se précipiter pour la lire immédiatement (sauf moi, mais je suis bizarre, je suis incapable de lire les sagas à la suite…)

Infos

Auteur : Aurore Kopec
Titre : 
Tatouages et macarons (Vieux Livres et Gourmandises, tome 1)
Publié par : 
Éditions Textes Gais
Publié le : 
12 février 2021
Genre(s) : 
Romance
Pages : 
240
Disponible en : Ebook
Lu par : 
Nano
Sensualité : 2 flammes sur 5

Note

4 étoiles sur 5

Où acheter

Toute la série

Notre chroniqueuse Nano a acheté son exemplaire de Tatouages et macarons.

2 commentaires sur “Tatouages et macarons (de Nano)”

  1. Mais c’est bien aussi de n’être pas totalement conquis par un bouquin : ça aide l’auteur à faire la part des choses : après, il tient ou ne tient pas compte des remarques, tout dépend vers quel public il veut aller (c’est un « il » générique car j’en ai marre de dire « il et elle », « toutes et tous », « celzéceux »…)
    Et puis ce que tu dis de positif ce n’est pas du détail (le jour n’est pas venu où tu descendras un bouquin en flèche, hélas pour nos finances…).
    Cela dit, moi j’ai levé le pied car je n’ai pas encore tout lu de tout ce que TU m’as fait acheter (si si, si si !!!) et maintenant voilà octobre, mois d’anniversaire chez mes petits-enfants, puis il faudra recommencer à économiser pour Noël.
    Donc je te snobe.
    Au passage : la revue est hyper intéressante !!!

    1. Chère Emsi, merci déjà pour le commentaire sur la revue! Je la trouve aussi très réussie, et à côté des beaux textes, les beaux dessins y sont pour beaucoup aussi, je pense. Par ailleurs, ce compte rendu n’est pas de moi mais de Nano, qui a contribué à la revue justement avec ses dessins. Tu découvriras bientôt une deuxième fiche de lecture de sa plume, et j’espère que ce ne sera pas la dernière…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.