Le Retour d’Elsa Champion (de ParisDude)

Titre : Le retour d’Elsa Champion
Auteur : Joe Keenan
Publié par : 10-18 (version poche)
Publié le : 19 mai 2004
Genre(s): Comédie
Pages : 384
Lu par : ParisDude
Sensualité : 0 flammes sur 5
Note : 4.50 étoiles sur 5

Synopsis

Avec panache, Elsa Champion organise son come-back dans un domaine où elle est pourtant d’une nullité crasse : la chanson. Les ennuis commencent lorsque Philip Cavanaugh est engagé comme parolier…

Jubilatoires et trépidantes, Joe Keenan signe les mésaventures de bobos antihéros, dans l’aberrante et cruelle jet-set made in Manhattan… Champagne !

Un humour incisif, une vision du monde au bord du cynisme, et des personnages Bigger than life. Attention : fou rire solitaire assurés.


Dans ce livre, toujours aussi hilarant que le premier opus de Joe Keenan, Un mariage à la mode (lire davantage ici), nous retrouvons toute notre bande de gais lurons paumés et sans le sou. Les derniers efforts de Philip Cavanaugh et de son amie Claire Simmons pour enfin percer sur Broadway ont échoué, mais ils ne sont pas passés inaperçus. Tommy Parker, qui n’est autre que l’employeur de Gilbert Selwyn (eh oui, il bosse dans ce bouquin – comme quoi, tout arrive) a repéré les deux. Tommy est en fait en mission commandée, téléguidée par le milliardaire Boyd Larkin, qui souhaite placer un espion dans la maison de son grand rival, Peter Champion. La femme de Peter, Elsa, cherche à se lancer dans la chanson et a besoin d’une équipe de compositeurs. De son côté, Gilbert espère que le fait d’aider Tommy Parker et Larkin à mettre en œuvre leur stratagème lui permettra de coucher enfin avec Parker. Non seulement, celui-ci est beau, mais aussi très riche (là-dessus, Gilbert ne change décidément pas).

Philip et Claire se font donc embaucher par Elsa. Malheureusement, cette femme ne sait pas chanter, mais alors, pas du tout. Même en tant que « diseuse », elle est nulle car ses capacités d’actrice sont inexistantes. Elle, bien sûr, est convaincue d’être au top du top. Néanmoins, Philip et Claire doivent tout mettre en œuvre pour que son récital soit un succès : dans le cas contraire, Champion, qui semble être directement inspiré de Donald Trump avant qu’il ne devienne le POFUS, pourrait détruire leur carrière à jamais. Philip et Gilbert ne tardent pas à être pris en train d’espionner Champion, qui n’est pas né de la dernière pluie non plus. Et il tente de les « retourner ». Du coup, ils se retrouvent agents doubles, bientôt agents doubles-doubles, voire agents triples. Et quand l’homme de leurs rêves – Tommy Parker – se révèle être homosexuel, Philip et Gilbert se font soudain concurrence pour ses faveurs financières (et sexuelles) et se trahissent mutuellement.

Eh bien, on a beaucoup ri avec Un mariage à la mode. On rit tout autant en lisant cette histoire loufoque, où même faire un résumé du seul début donne le tournis. C’est encore vaudevillesque à souhait, portes qui claquent, secrets qui n’en restent pas pour longtemps, personnages hauts en couleur, avec une critique à l’acide sulfurique de la haute société new-yorkaise (ou ce qui se prend pour telle). Philip et Gilbert, égaux à eux-mêmes, sont de vrais guignols, incapables de penser plus loin que leur sexe (ou leur porte-monnaie, toujours dégarni), inaptes à évoluer dans un environnement ou jalousie, intrigue, trahison et bassesse sont les maîtres-mots. Plus d’une fois, la pauvre Claire tente autant que faire se peut de sauver les meubles, mais elle n’a pas de bol – les deux compères savent si bien déjouer toutes ses solutions terre-à-terre. Ajoutez à cela ce M. Champion, auto-suffisant et gras, sa femme Elsa, mélange entre la Castafiore et Florence Foster-Jenkins, une coach nimbée de mystère mais qui, au fond, ne cherche qu’à plumer sa disciple Elsa, le lisse et dangereux Tommy et l’onctueux serpent Boyd Larkin ; ajoutez des qui-pro-quos savoureux, des dialogues à se faire pipi dessus, et voilà encore un bon moment de lecture pour vous. Ne lisez pas ce livre dans le métro, car les gens vont vous regarder bizarrement quand vous glousserez tout seul tous les deux paragraphes !

Amazon Page auteur Sur Babelio Livraddict

Exemplaire lu

Nous avons acheté un exemplaire de Un mariage à la mode.

Auteur

Né au début des années 70, j’ai grandi dans un petit village en Autriche. À 18 ans, j’ai migré à Vienne pour faire mon master en sciences politiques, français et espagnol. Aujourd’hui, je vis à Paris avec mon copain et travaille comme graphiste. Pendant mon temps libre, j’écris, je lis, je mitonne de bons petits plats, je prends des photos et je pars en voyage dès que je peux (en Italie, au Portugal, au Maroc, en Égypte, au Royaume-Uni et autres). Mes goûts littéraires sont éclectiques, allant de romans fantastiques et polars en passant par des romances gay jusqu’aux romans dystopiques. Mais je ne dirai pas non à un recueil de poésie ou un bon livre sur l’histoire non plus. Je suis plutôt le genre à porter un sweatshirt à capuche, une paire de jeans et des baskets qu’un costume et une cravate. À ce jour, j’ai publié plusieurs collections de nouvelles et de poèmes en anglais. Mon premier roman policier « Le cercueil farci », dans lequel je présente Damien Drechsler et le fringant étudiant Nikos, est paru en décembre 2018. Les versions anglaise et allemande sont également disponibles. Actuellement, je travaille sur la suite des aventures de Damien Drechsler. Sous mon pseudonymé "ParisDude", j’écris des critiques littéraires sur ce site, mais également en anglais sur le site "Gay Book Reviews". Plus d'informations sur mon site http://www.dietermoitzi.com

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :