Marée noire

Couverture de « Marée Noire »

Titre : Marée noire (Adrien English, tome 5)
Auteur : Josh Lanyon
Publié par : MxM. Bookmark
Publié le : 22 mars 2017
Genre(s): Polar, Suspense
Pages : 330
Lu par : ParisDude
Sensualité : 3 flammes sur 5
Note : 5 étoiles sur 5

Synopsis

Comme si se remettre d’une chirurgie cardiaque sous l’œil acéré de sa famille surprotectrice n’était pas assez exaspérant, quelqu’un ne cesse de vouloir entrer par effraction dans la librairie d’Adrien English. Que recherche donc cet intrus de minuit des plus déterminés ?

Quand un squelette vieux d’un demi-siècle surgit d’un mur pendant les rénovations de la librairie Cloak and Dagger, Adrien se tourne vers son ex, le beau Jake Riordan, désormais sorti du placard et reconverti en détective privé.

Jake n’est que trop heureux d’avoir une raison de rester auprès d’Adrien, mais de nombreuses surprises surgissent du passé de ce dernier, bien plus qu’aucun d’eux n’en attendait… et l’une d’elles pourrait bien se révéler dangereuse pour le cœur de Jake.

Bon, nous abordons aujourd’hui le dernier roman dans la série sur Adrien English (le tome 5.5 est, en fait, plus une nouvelle qu’un roman – nous en parlerons tout de même prochainement, sur livresgay.fr). Un très bon cru, encore, qui nous fait passer par des hauts et des bas.

Comme vous savez si vous avez suivi nos critiques précédentes, cette série est un savant mélange de polars bien ficelés et d’une romance torturée, celle du protagoniste, l’inénarrable libraire Adrien English, et de son acolyte, le beau et orageux flic Jake Riordan. Enfin, nous devons désormais dire : ex-flic, car notre Jake, après les péripéties du tome 4, n’a pas seulement fait son coming-out, mais a également a) démissionné du LAPD, jugeant que l’affaire Paul Kane l’a trop compromis, b) est désormais en instance de divorce avec sa femme Kate et c) s’est lancé comme détective privé. Il essaie de renouer et dialogue et amitié (voire davantage) avec celui qu’il aime plus que tout – Adrien. Mais celui-ci, après l’intervention chirurgicale qui, a priori, était censée résoudre tous les problèmes cardiaques qu’il se trimballe depuis son adolescence, est fatigué, abattu, sans énergie ni vraie volonté. Et il est perdu. Qu’est-ce qu’il veut vraiment, dans la vie ? Est-ce poursuivre cette relation quelque peu pépère, sans étincelles, avec Guy ? Ou faudrait-il s’intéresser à nouveau à son ex, Mel, qui ré-apparaît dans sa vie tout d’un coup ? Ou alors, devrait-il vaincre ses peurs et céder à la douce insistance de son bel ex-policier, dont il est, on le sent quand même, éperdument amoureux ?

Il décide de ne rien décider, faisant néanmoins comprendre à Jake que c’est fini entre eux. Du coup, Jake commence à faire des projets ailleurs. Dans le Vermont, pour être précis, donc de l’autre côté du continent. Idée qu’Adrien trouve… insupportable. Heureusement qu’il y a des incidents encore bien insolites qui détournent son attention de ce crève-cœur. D’abord, quelqu’un essaie de s’introduire dans son appartement. Puis, on trouve un vieux cadavre caché sous les planches de la partie de son immeuble qu’il vient d’acheter. L’ex-collègue irascible et homophobe de Jake refait surface dans sa vie, hélas, et de surcroît, sa mère et sa nouvelle belle-famille sont à peu près tout le temps archi-présent… Fatiguant, alors Adrien se concentre sur ce qui le fatigue le moins. À savoir, ces crimes qu’il serait bien de résoudre. Il sollicite donc les services d’un détective privé – tiens, pourquoi pas Jake, qui a du mal à joindre les deux bouts ? En effet, quelle riche idée. Passer autant de temps avec un mec qui a toujours le don de le troubler au plus profond de lui tout en prétextant que c’est fini de chez fini entre eux, ce n’est pas du tout dangereux. Essayer de découvrir ce qui s’était réellement passé dans les années 50, quand le cadavre découvert est passé de vie à trépas, ne l’est pas du tout, non plus. Ah, notre Adrien joue encore avec le diable…

Notre avis pour ce livre est facile à faire. Polar excellent, avec des développements inattendus, des révélations au compte-goutte, la question « Qui c’est qui a tué ce pauvre homme ? Pourquoi ? », à laquelle on pourrait trouver assez rapidement la réponse si l’on suit bien les pistes évoquées par l’auteure. En plus, ce livre nous plonge par petites touches dans les années 50, les années folles du Jazz et du crime organisé, alors on est happé par le flux d’informations. Celles-ci sont toujours délivrées avec la grâce et le savoir-faire de cette auteure qui ne donne vraiment jamais dans le superflu et l’alambiqué. Sa prose est juste, succincte, au vocabulaire efficace et aux dialogues encore bien trempées (Adrien est vraiment un protagoniste parfait avec son mélange d’humour caustique et de naïveté parfois enfantine). Jake, comme du vieux Bordeaux, se bonifie au fil des pages, devient de plus en plus attendrissant, derrière ses airs de bourru, et l’on a envie de pousser Adrien dans ses bras (bon, nous, on avait cette envie dès le tome 1, alors bon…). Et, bien sûr, les caractères secondaires sont toujours excellents. La mère d’Adrien, un poème ; ses belles-sœurs, bien spéciales mais adorables, elles aussi ; ce lieutenant homophobe, le vrai petit con que l’on adore détester, tremblant d’indignation ; tiens, le retour d’Angus, l’ancien employé d’Adrien. Ajoutez un détective privé véreux (pas Jake ; un autre), une ancienne chanteuse interlope devenue veuve de sénateur ; un flic à la retraite avec des secrets ; et vous savez ce qui vous attend. Un livre divertissant, polar haletant et romance qui avance (enfin) à la fois, vous êtes servi.

Amazon Page auteur Sur Babelio Livraddict

Exemplaire lu

Nous avons acheté un exemplaire de Marée Noire.

Toute la série Adrien English

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :